top of page
  • EKKIA

Episode 11

Dans les yeux d’Émilie FALIP senior buyer outdoor & equitation chez Private Sport Shop.


Vous dites que vous ne pouvez pas imaginer votre vie sans cheval. Comment s’est construite cette relation ?


Nous habitions avec mes parents sur Dijon, et des collègues de ma maman avait un poney-club à proximité. Je venais de rentrer en CM2 et je n’imaginais pas alors la place qu’allait prendre l’équitation dans ma vie. Je suis ensuite allée monter à l’Etrier de Bourgogne, qui formait au concours complet. Puis, à la suite d’un accident avec mon cheval, j’ai changé de centre pour revenir sur le CSO. Pour rassurer mes parents ! J’ai évolué en amateurs élite et participé à quelques épreuves de CSI une étoile. En parallèle de la pratique, j’avais aussi mis mon projet professionnel en phase avec ma passion.


Pas question pour vous de faire un métier qui ne soit pas en lien avec l’équitation ?


Oui, c’était l’idée. Après mon bac, j’ai entamé une licence Staps. Je ne voulais pas être professeure de sport ou préparatrice physique, mon projet était d’entrer à Saumur. J’ai bifurqué, après le Deug Staps, vers un IUT en management du sport qui offrait la possibilité de passer en parallèle son brevet d’état sportif 1er degré option équitation et vers un master. Ça m’a permis de rencontrer beaucoup d’intervenants du milieu équestre et de faire des stages formateurs, avec par exemple l’Union nationale interprofessionnelle du cheval ou l’agence événementielle aux manettes du CSIO de La Baule. A l’issue de mes études, j’ai ouvert une petite sellerie itinérante dans le sud de la France et j’ai écumé les terrains de concours. J’ai élargi mon offre avec la création d’un site internet de vente d’équipements personnalisables. A la suite de la revente de mon entreprise j'ai travaillé comme agent pour la société Equine Industry, puis est venue la rencontre avec Private Sport Shop.


Nous sommes en 2012 et commence donc cette collaboration avec Private Sport Shop. Comment a-t-elle évolué ?


Private Sport Shop est né en 2011. C'est aujourd'hui le site leader en Europe de la vente flash d'article de sport. Plus de 14 millions de membres profitent chaque jour de nos offres sur une centaine de disciplines. J’ai débuté sur la partie ventes flash avec pour mission d'étoffer l’offre équitation, très confidentielle à l’époque et, rapidement, j’ai noué des relations privilégiées avec les marques. En 2020, j'ai rejoint l'équipe du Shop, qui représente la partie inline de notre e-commerce, toujours pour développer la partie équitation et reprendre la gestion des marques de l'univers outdoor. 200 marques nous font confiance et présentent leur produit de collection sur la partie Le Shop.


Et à quand remonte vos premiers contacts avec Ekkia ?


Nous avons fait une toute première opération post mondiaux d’équitation 2014, organisés en France, pour écouler les stocks excédentaires de produits liés à l’événement. Je les connaissais déjà en tant que cavalière bien sûr. Le partenariat s’est bien installé à partir de l’arrivée de Pascal puis celle de Monique avec laquelle j’avais déjà collaboré lorsqu’elle était chez Euro-Star. Nous avons intégré dix marques sur la partie shop - Pénélope, Equithème, Northon, Paddock…- et, sur la partie ventes privées, nous organisons une vente régulièrement.


La qualité humaine ou relationnelle que vous préférez et ce que vous détestez ?


L’honnêteté. Je n’aime pas qu’on me mène en bateau, qu’on me cache des choses ou qu’on ne me dise pas la vérité. Et dans une relation client-fournisseur, c’est capital de construire dans ce climat de confiance. Ce que je n’aime pas, c’est l’agressivité.


Une devise ?


Une phrase du Petit Prince : « Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité. ». Ça a du sens pour moi, j’ai toujours voulu que ma profession et ma passion soient liées.


Ekkia en un mot ?


Il y en aura deux : diversité et disponibilité. Diversité, car le catalogue d’Ekkia couvre la quasi-totalité des typologies de produits dont un cavalier a besoin pour lui et son cheval. Disponibilité, car Monique, Pascal et leur équipe répondent toujours rapidement à mes sollicitations.



68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page